jeudi 23 mars 2017

Un mariage sans pièce montée, c'est comme... on le voulait !


La semaine dernière je t'ai dévoilé notre pièce montée de fromages, aujourd'hui retour sur notre dessert, des choux mais surtout pas en pièce montée ! Le traiteur nous l'avait proposé mais voilà, je n'aime pas les pièces montées, enfin les montagnes de choux... Je lui ai donc demandé de nous faire ses choux, mais de ne pas les assembler. Je lui avait porté des cagettes en bois de façon à ce qu'il puisse les disposer sur le buffet. Il a ajouté des branches de lierre pour un effet plus nature.


Quand à mes différents supports, c'est un ami, celui qui m'a fait tous mes petits rondins de bois et mes dessous de plat que j'ai mis sur les tables qui me les a fait. C'était juste parfait !!!


Pour mes figurines, j'avais mis ma blopinet au doigts de fée, j'ai nommé Elodie du blog Oh c'est kokiee  dans la confidence de notre mariage dès le début... Je lui ai confié une mission ; celle de confectionner nos figurines de mariage. Mission  qu'elle a accepté et relevé haut la main !

  ♥ Encore mille merci ma Kokiee Poulette. Tu as assuré grave !!! 

Et toi tu es de la team pièce montée, weeding cake ou farandole de dessert ?
Et les figurines, So Kitch ou Originales ?

mercredi 22 mars 2017

Dans la biblio il y a... {La grosse colère}

"La grosse colère" des éditions Langue au chat
Auteur - Marie Tibi
Illustrateur - Fabien Öckto Lambert
Date de parution - 02 mars 2017
Prix moyen - 7€95
Livre offert par les éditions Langue Au Chat

"Dans le bois de Coin joli, le grognement d'un ourson en colère retentit : Suzon, la petite soeur de Nono, a déchiré par mégarde le livre de son grand frère. Non est vraiment très très en colère ! Et il décide de se venger..."


Suzon déchire par mégarde le livre préféré de Nono. Celui ci est vexé et entre dans une très grosse colère alors pour se venger de sa petite sœur, il décide lui lui piquer son Doudou et de le cacher. Suzon, qui n'a rien vu du complot de son grand frère se met à chercher partout son Doudou dans la forêt mais celui ci reste introuvable. Elle devient alors inconsolable... Non loin de là Nono commence à regretter son geste et fini par rapporter le Doudou à sa petite sœur. Celui-ci va d'abord accuser la pie de l'avoir volé, mais il va vite avouer la vérité. Tout deux vont se réconcilier en se faisant un gros câlin. Le livre sera finalement rafistolé et Nono, grand frère fier pourra lire et relire son livre préféré à sa petite soeur...

Depuis que nous avons découvert ce titre, "le livre de Nono" est devenue l'histoire du soir du moment racontée... entre sœurs. La grande lit, raconte, montre, explique à la petite qui elle est toute ouïe, blottie tout contre elle. Il faut dire que cette histoire nous parle ; une bêtise, une grosse dispute entre un grand frère et sa petite sœur, une grosse colère, la vengeance, la culpabilité, le pardon et la réconciliation. La véritable histoire des fratries en quelque sorte.

Chut les enfants lisent pour Yolina

 Et chez toi on lit quoi ?

mardi 21 mars 2017

Graphisme. La carte de Pâques


Voilà encore une idée repérée sur Pinterest. Je pensais cette activité ultra facile et je me suis dit qu'elle allait plaire aux bouilles. Profiter d'être à un mois de Pâques pour leur faire confectionner des petites cartes faciles à faire. Une occasion de leur faire travailler leur graphisme tout en stimulant leur imagination.


Samedi j'ai sorti les feuilles et les feutres et j'ai proposé mon idée d'activité ; les cartes de Pâques.


Les bouilles se sont installé, j'ai montré le modèle tout en essayant d'expliquer au mieux. On trace des ponts et on décore. So Easy ! Mais voilà... Mam'Zelle J n'arrivait pas a faire ses bosses. Ca l'a énervé. Elle s'est vexé. Elle a boudé. Elle a abandonné.


Quand à Mam'Zelle M, je l'ai guidé au début car elle avait tendance à faire des pointes. Mais une fois sa première carte fini, elle a voulu recommencer, et puis encore recommencer... Bref un réel succès ! Elle a adoré et a même voulu recommencer le lendemain. Ce qui a largement motivé sa grande sœur qui s'y est remise avec enthousiasme... Elle a pris plaisir à décorer ses œufs et créer ses poules. Elle s'est appliquée à faire comme sur les différents modèles. Elle m'a bluffé. Vraiment. 


Au final cette activité qui paraissait si simple peut être un peu plus compliquée que prévu. Elle peut plaire, archi plaire ou ne pas plaire du tout. Mam'Zelle J, perfectionniste en devenir a aimé moyen le traçage des ponts mais a bien aimé la partie décoration. Mam'Zelle M a littéralement adoré et en redemande encore. Quand à moi, je me suis aussi amusée à faire ma carte et j'ai trouvé ça rigolo. J'adore le rendu final et j'espère qu'elles plairont à leurs petits et grands destinataires !

lundi 20 mars 2017

Notre dimanche ordinaire #90


Espérer des rayons du soleil à travers les volets, enfiler sa veste Cars, sortir la tenue d'été, aller chercher le pain toute seule, flipper quand même un peu, faire tourner le Companion, faire des cartes de Pâques, feinter la sieste pour profiter du beau temps, s'exciter un peu trop, enfiler ses chaussures à l'envers, filer au lac, se dégourdir les jambes, avoir un peu peur du vent, donner la main à sa sœur, jeter des cailloux dans l'eau, vouloir se baigner, promettre des crêpes au retour, ramasser des pignes de pain, s'arrêter voir mémé, rappeler sa promesse, préparer des crêpes à quatre mains, vouloir se couper la frange, avoir une sacrée frayeur, se lancer et espérer ne pas se louper... demain c'est la photo de classe ! Se régaler des crêpes à papa, le désigner d'office chef des crêpes pour les années à venir,  lire une histoire à trois, faire des câlins d'amour, leur dire que je les aime, encore et encore... Un dimanche ordinaire dans la famille Cagnades !


Et toi ton dimanche ordinaire ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...