mercredi 9 avril 2014

Être mère, c'est ne jamais baisser la garde...

Être mère pour Babidji -une super nana que j'ai eu la chance de rencontrer en vrai-

Alors que tout va bien, alors que les petits rituels sont bien en place, alors que le coucher se fait sans encombre, alors qu'il suffit d'une histoire et d'un câlin d'amour avant de rejoindre le pays des rêves il aura suffit de deux petites nuits à l'extérieur -d'abord chez une mamie, puis chez l'autre- pour que les couchers de Mam'Zelle M deviennent un moment de caprices. Deux petites nuits. Au début j'ai craqué. Je l'ai prise avec moi la première nuit, puis la seconde. Je suis restée à ses côtés la troisième nuit, juste le temps qu'elle s'endorme. La quatrième je suis restée, et puis je suis redescendue et là les pleurs ont commencé. Ces pleurs, ces cris, cette attitude je les connais, ce sont des pleurs de caprice, de mécontentement. Mais j'ai tenu bon, j'ai résisté même si ce fut très difficile, et au bout de quelques longues minutes elle a fini par s'endormir. La cinquième nuit et les suivantes tout s'est bien passé... Désormais les couchers se font sans aucun pleur.

Sélection famille du 10 avril 2014

8 commentaires:

  1. Bonsoir mamzelle a,j ai connu ca tres recemment..tout est parti dune vilaine toux qui l empechait de dormir..et ce fut le defile de nuits sacades,qui finissait a 3dans le meme lit..epuisant!!!ca a dure 1mois!et puis tout est redevenu normal du jour au lendemain..ouffff!!mais comme tu dis,jne baisse pas la garde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je croise les doigts, ça n'a duré que quelques jours. Mais ce n'est pas facile et à la moindre faiblesse ils nous en remettent une couche ^^

      Supprimer
  2. (De retour au boulot...!)
    Comme je te comprends, mon fils nous a fait endurer des moments difficiles au coucher aussi...
    Je devais le bercer longtemps... trèèèès longtemps (ouch les bras et dos...) ou l'endormir dans notre lit et faire semblant de dormir avec lui (cela peut durer longtemps...) ensuite le mettre dans son lit mais parfois au moindre bruit, ça le réveille et rebelote (raaaaa!!!)...
    On l'a aussi laissé pleuré mais cela nous faisait vraiment mal au coeur, selon les pleurs, on va le voir ou non...
    Les remarques des autres nous font aussi culpabiliser (on lui donne de mauvaises habitudes etc...) mais j'ai bien fait de ne pas les écouter et d'écouter mon fils. Seuls nous, les parents, savent ce qui est mieux pour notre enfant. Chaque bébé est différent, cela peut bien marcher pour l'un et pas pour d'autre.

    Maintenant, le coucher est un bonheur, il est content d'aller au lit après une petite lecture, nous fait des bisous et nous dit bonne nuit avec le sourire...
    Bon, les siestes, bizarrement c'est autre chose!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quand même mieux les couchers-sourire !

      Supprimer
  3. Parfois il faut savoir résister un peu, ça paie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est sur. C'est dur mais après ça rentre dans l'ordre ^^ enfin jusqu'à la prochaine ^^

      Supprimer
  4. ahhh c'est juste horrible ces moments où notre coeur n'en peut plus mais qu'on sait qu'il ne faut pas céder ... et pour le bien de l'enfant en priorité !!! merci pour ta participation :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair, mais bon les endormissements à pas d'heure et en pleur c'est pas ça, ni pour elle, ni pour sa soeur -qui a besoin de sommeil- ni pour moi

      Supprimer

Fais pas l'timide, laisses-moi un p'tit mot...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...